• CREATION- Sapeur de la Légion en 1970. Ses débuts remontent au 15 août 1830, lors de la conquête d'Alger par le général en chef de Bourmont, sur les conseils et en Mémoire du colonel Alfred d'Aubignosc. La Légion étrangère est créée par décret le 9 mars 1831 par le roi Louis-Philippe, roi des Français, à l'instigation du maréchal Soult, ministre de la Guerre. Elle rassemble, à cette date, les différents corps étrangers de l'armée française, dont les gardes suisses, issus de la paix perpétuelle signée après la bataille de Marignan, le régiment Hohenlohe. Cette troupe nouvelle est destinée à combattre hors du Royaume (en Algérie). La légion étrangère ne peut combattre qu'outre mer sauf si la métropole est envahie. Les premiers cantonnements de la Légion sont implantés à Langres, Bar-le-Duc, Agen et Auxerre. Les anciens des gardes suisses et du régiment Hohenlohe sont placés dans le 1er bataillon. Les 2e et 3e reçoivent les Suisses et les Allemands, le 4e est réservé aux Espagnols et Portugais, le 5e aux Sardes et Italiens, le 6e aux Belges et Hollandais et le 7e aux Polonais. Au commencement, la Légion constitue un moyen très efficace pour retirer les éléments les plus « indésirables » de la société française du xixe siècle. Dans ses rangs, se trouvent des meurtriers, des évadés, des mendiants, des criminels de droit commun mais surtout des immigrés non désirés, opposants au Régime. Le légionnaire est très mal formé, peu ou pas payé, et reçoit le plus sommaire en matière d'équipement, de vêtements et de nourriture. La motivation des hommes est alors au plus bas, car les raisons de rejoindre la Légion sont le plus souvent le désespoir et l'instinct de survie plutôt que le patriotisme. Certains légionnaires tentent très probablement d'échapper à de graves problèmes. Les conditions de vie et de travail sont terribles et les premières campagnes provoquent de lourdes pertes. En conséquence, les désertions posent un problème important à la Légion. Forger une force de combat efficace à partir d'un groupe de soldats peu motivés, représente une entreprise des plus difficiles. Dans ce but, la Légion développe d'emblée une discipline incroyablement stricte, dépassant de loin celle imposée à l'armée française régulière. La Légion aujourd'hui 7699 hommes répartis en 413 officiers, 1741 sous-officiers et 5545 légionnaires dans 11 régiments.

    compteur pour blog
    LIRE   OU
    LAISSEZ  VOS  COMMENTAIRES  MERCI
    clic sur la banniere ci  dessous

    LEGION-ETRANGERE KEPI-BLANC MUNCH 2REP


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Novembre 2010 à 07:14

    The good thing about your information is that it is explicit enough for students to grasp. Thanks for your efforts in spreading academic knowledge.

    writing a dissertation | thesis dissertation | literature review

    2
    Samedi 20 Novembre 2010 à 06:59

    I like you site over view, it’s looking awesome everything is manage and perfectly works really accurate...

    Thanks for giving me a great idea... A great idea...

    cancer essays business school essays business essays

    3
    Andry/legiopat
    Mercredi 6 Juillet 2011 à 18:19

    Ci-joint une copie du message criant de vérité pour tenter de rétablir l'honneur de mon père tristement sali par jalousie.

    Mon père a été déshonoré par Patrick Rozes alias El Roro dont vous mentionnez son site et clamez votre amitié, vous avez également divulgué  des propos difamant avec la plupart de vos amis webmasters.

    Votre but étant d'arriver à une place sur google et vous y êtes arrivés en utilisant la manière traîtres, vous vouliez balayer tout sur votre passage

    Pourquoi n'essayez vous pas avec les sites officiels?

    Sachez que vous n'arrivez pas vous et votre compère à la cheville de celui que vous avez jeté le deshonneur, méditez sur vos mensonges et lisez aussi documentez vous avant de porter vos jugements!
    dans vos liens, ce monsieur a divulgué sur tous les forums légion et sites non officiels
    des mensonges calculés pour que je retire mon site bivouac-legion.com, après qu'il m'ait
    demandé de jumeler le sien au mien.
    J'ai retiré ce site du web mais je ne peux laisser ses mensonges impunis.
    Comme il l'a fait en prevenant toute la communauté légionnaire, je fais le parcours
    inverse pour rétablir une vérité et je joins les sources afin qu'il fasse son meaculpa et qu'il s'excuse.
    Cet homme, ne s'arrête à rien quand il décide de détruire autour de lui, grand nombre de temoignages
    sur la toile en est une preuve.
    A ce monsieur et ses amis je conseille avant d'étoffer des avis négatifs de bien se documenter sur un corps d'armée
    dont ils ont qsuivi les traces et je leur demande aussi d'arrêter de se prendre pour le sommet du monde.
    Le soleil brille ce chant du 2eme Rep devrait leur rappeler que en effet, le soleil brille mais pour tout le monde!
    Vous ferez comme vous voudrez, soit vous diffuserez ce message, soit vous le supprimerez, mais le fait que vous l'aurez lu
    apres traduction vous aidera à, mieux comprendre ces petites guerres engendrées par le sieur Roro, enclin de jalousie
    et avide de pouvoir, à, le lire la légion étrangère n'a eu que lui dans ses rangs!!!
    Merci
    Cordialement
    Legiopat

    source:http://aalefc.nipox.com/cat-12732.html

    PHU TONG HOA ( TONKIN) 25 juillet 1948

    Le sergent ANDRY, le sergent FISHLER, le légionnaire FONTAINE
    réoccupent la face Ouest où cinq VM sont abattus.
    Le caporal CAMMILLERI repart en direction du poste radio
    où il trouve les légionnaires SAVAR et WALTER morts à l’intérieur victimes d’une grenade.

    Le sergent ANDRY reçoit l’ordre de reprendre le bloc Nord Est et de nettoyer le bâtiment Est.
    C’est à ce moment que je prends contact avec le sergent GUILLEMAUD.

    Les rescapés que nous sommes ne peuvent s’empêcher de manifester leur joie
    en poussant un formidable “ hourra ” de soulagement.
    Le poste de police aux ordres du sergent ANDRY,
    se présente en tenue de parade, des commandements réglementaires.


    Source : http://patrianostra.forum-actif.eu/t240-bataille-de-phu-tong-hoa
    texte écrit par le sergent-chef Guillemaud

    Le 3e R.E.I manque de sous-officiers pour l'Extrême Orient,
    es légionnaires des deux sections du peloton, seront nommés caporaux, le 1er janvier 1946,
    et le lendemain, 2 janvier, les nouveaux caporaux prendront le grade de sergent.
    Ils seront immédiatement affectés au 3e R.E.I en partance pour Marseille,
    et le camp de la Demande à Aubagne.

    Ainsi que l'a fait ce triste individu, je prends le même chemin mais à l'envers en tentant via les sites et forums légion de faire diffuser ce message en espérant que je pourrai mettre un terme à toutes ces gueguerres entre webmasters légion.

    4
    rozes
    Jeudi 30 Août 2012 à 09:36

    j'ai naturellement répondu a la demande de Mr Jean Paul Andry avec des preuves 

    c'est a lui de fournir les documents que je lui demande ...livret de famille , acte de naissance , etat signalitique et des services de son pere ..des documents que l'on ne perds pas dans les familles ...

    J'en ai profité pour rajouter quelques mots sur le webmaster qui prends parti pour un MYTHOMANE Mr Andry né a Lille 

    bonne lecture ..a tous ...continuez cela m'amuse 

    bisous aux Bisounours .....

    5
    Nath
    Vendredi 17 Février à 18:14

    Bonsoir,

     

    Je me tourne vers vous car je suis à la recherche de mon père, GLAD Alain, né le 12 avril 1948 à Nouméa, ancien Légionnaire, nommé Caporal-Chef en août 1983.

    Je viens de recevoir la copie de son feuillet nominatif de contrôle. Il a servi jusqu'en mars 1990.

     

    Si vous le connaissez, si vous avez entendu parler de lui ou êtes peut-être en contact avec lui, pourriez-vous lui transmettre que sa fille Nathalie le recherche ?

    Je ne sais plus vers qui me tourner pour avoir des réponses, ma mère étant décédée, et le reste de ma famille ne veut pas m'en parler...

     

    Merci de vos réponses,

    Nathalie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :